Fondée au Xe siècle par les Vikings, Copenhague, la capitale du Danemark est à l’origine un village de pécheurs. Cette ville insulaire a su se développer en profitant de sa position sur la mer Baltique pour devenir au fil des siècles malgré les contre temps de l’histoire, une des métropoles les plus remarquables et influentes du Nord de l’Europe.
C’est aujourd’hui une ville à la pointe de la modernité, où le design scandinave et l’architecture contemporaine cohabitent avec les jardins et les palais royaux. A deux heures de vol de Paris, cette coté portuaire découpée par des canaux, reste une ville à taille humaine qui se parcourt facilement à pied ou à vélo.

Voici donc 10 bonnes raisons de répondre à l’appel de la Petite Sirène.

NOTRE TOP 10

Expérience 1

Le port coloré de Nyhavn

Quartier portuaire, Nyhavn (nouveau port en Danois) a été creusé par des prisonniers suédois au XVIIéme siècle pour acheminer les marchandises au cœur de la capitale. Longtemps fréquenté par les marins et les écrivains (Andersen y vécut), l’endroit a aujourd’hui tout du cliché Instagram. Il est caractérisé par ses maisons en bois et en briques, ses façades colorées, ses nombreuses terrasses de café et les bateaux typiques amarrés le long des quais.

Que ce soit pour prendre l’air marin ou déguster un chocolat chaud au bord de l’eau c’est un incontournable de la ville.

Expérience 2

Flâner dans le centre ville historique et touristique

Avec son atmosphère reposante, Copenhague est une ville où il est agréable de se balader à pied ou à vélo en empruntant ses rues et les ponts qui enjambent ses nombreux canaux.

Indre By en est le cœur. C’est aussi le quartier le plus visité. Le Nyhavn que nous évoquions précédemment n’est qu’une partie de ce centre ville qui accueille aussi le Tivoli Gardens, Strøget, la très animée rue commerçante piétonne ou encore la petite sirène.

Ce quartier historique permet aussi de découvrir à travers ses rues pavées, des places charmantes et de nombreux musées.

A la résidence royale d’Amalienborg Slot, vous pourrez admirer la relève de la garde et tenter d’apercevoir la Reine, tandis que le palais de Christiansborg donne un aperçu du fonctionnement de la monarchie danoise et de son gouvernement.

Le quartier est aussi le paradis des gourmets avec ses nombreux restaurants et son merveilleux marché : le Torvehallerne.

Expérience 3

S'émerveiller devant le diamant noir

Le nouveau bâtiment est une extension en front de mer de la bibliothèque royale danoise. Il est appelé le Diamand Noir en raison des dalles de granit noir et du verre fumé qui constitue sa façade. Une chose surprenante, vous pourrez constater que ce polygone noir change de couleur en fonction des aléas climatiques et du moment de la journée.

   Expérience 4

Expeditionarverne©Copenhague07

Visiter le quartier alternatif

Christiana est un quartier de la ville qui s’est formé sur le terrain de l’ancienne caserne de Badsmandsstrœde. Fondée par un groupe de squatters, de chômeurs et de hippies, ce quartier alternatif, autoproclamé « ville libre de Christiana » a fonctionné pendant de longues années comme une communauté autogérée avec son drapeau, sa monnaie et ses activités de 1971 à 2013.

Aujourd’hui avec la reprise en main administrative et des privatisations partielles, le quartier s’est fortement réduit en superficie et en population mais il conserve son esprit d’origine.

Le marché au haschich est sûrement l’aspect le plus connu de la ville libre, mais ses maisons édifiées à la main, ses ateliers d’artistes et son écrin naturel offrent à cette manière de vivre alternative un tableau surprenant à découvrir.

Expérience 5

Un petit tour à l'Operaen - Opéra de Copenhague

C’est dans le même quartier que Christiana, sur les anciens docks, que l’on trouve l’opéra moderne de Copenhague, juste en face du palais d’Amalienborg. Le verre, l’acier, le marbre, le bois ou encore le béton armé sont ses principaux matériaux. Il est constitué d’une grande salle pouvant accueillir 1500 personnes et de 4 scènes secondaires.
Construit à grand frais par l’industriel danois Mc-Kinney Møller, ce bâtiment a fait la controverse. Au delà de son coût, c’est son esthétique qui a fait débat. On l’a surnommé le « grille pain » de par les grilles apposées sur la façade ou le « terminal d’aéroport ». A l’inverse certains trouvent l’ouvrage génial.

Expérience 6

Voir le monde de demain

L’incinérateur Amager Bakke est sans aucun doute le bâtiment le plus surprenant de la ville. Les spots publicitaires ont fait son succès, nous retiendrons son caractère innovant puisqu’ il montre qu’on peut concilier loisirs et solutions écologiques.

Cette surface de 11000 m2 compte trois pistes de ski, un mur d’escalade, des « sentiers » de promenade végétalisés et un café perché à 85m de haut qui offre une vue à 360 ° sur la ville. Sous les pistes se trouve une usine de valorisation énergétique produisant du chauffage et de l’électricité pour les foyers danois. Un pas de plus vers l’objectif ambitieux de la ville de devenir la première capitale au bilan carbone neutre.

Expeditionarverne©Copenhague017

Expérience 7

L’ Urban Ranger Camp est basé dans l’un des bâtiments historiques de Copenhague : les halls S1 et S2 de l’ancien chantier naval B&W à Refshaleøen. L’ancien bâtiment industriel de plus de 50m de haut a été converti en un espace intérieur d’aventure proposant des exercices d’escalade, de rappel, d’équilibre et des tyroliennes géantes.

C’est une expérience individuelle et collective, l’occasion de se tester physiquement et mentalement à plusieurs mètres du sol. C’est le plus haut camp d’entraînement du monde ! Une belle invitation au dépassement de soi.

Expérience 8

Découvrir une ville en perpétuelle mutation

Le quartier de Vesterbro est à l’image d’une ville qui cherche à se réinventer. Ancien quartier pauvre de Copenhague, qualifier de rouge avec ses sex-shops et ses clubs érotiques, Vesterbro gagne en réputation aujourd’hui avec ses cafés tendances, ses brasseries artisanales dont la célébre Mikkeller et des parcs familliaux comme le Skyebanehave.

Kodbyens le quartier des anciens abattoirs, (littéralement « la ville de la viande ») n’est pas en reste, il a été transformé en centre créatif comprenant des galeries, des entreprises créatives, des studios de design, des cafés d’art, des discothèques et de très nombreux restaurants.C’est la que nous avons séjourné dans le Scandic Kødbyen Hotel.

Au sud de la ville dans le quartier Ørestad, nous sortons des sentiers battus pour découvrir les nouvelles formes d’architecture. En plein développement, ce quartier allie logements, commerces, universités, équipements sportifs, salles de concert et entreprises. L’ambition étant de réinventer la ville avec des réalisations qui tournent autour de la nature, de l’eau et de l’architecture. Parmis les bâtiments remarquables : 

Le 8Tallet

Le nom de ce complexe résidentiel est du à son plan en forme de 8. Sa particularité est de disposer d’un parcours cyclable et piéton continu qui permet d’arriver jusqu’au dixième étage.

VM Houses

Ce complexe résidentiel est composé de deux immeubles adjacents, la maison M et la maison V. Inspirés du concept d’unité d’habitation de Le Corbusier, les deux blocs ont été conçus en privilégiant la lumière du jour et les vues sur le paysage.

Frøsilo Gemini Residence

Le projet consiste à reconvertir en logements deux silos à grain. Très vite, face aux difficultés techniques d’effectuer des percements dans la structure en béton armé, de 42m de haut et de 25m de diamètre, pour offrir des vues uniques sur le secteur portuaire, l’équipe d’architecte décide d’accrocher les logements par l’extérieur. Les silos deviennent alors les éléments d’armature structurelle du projet.

Expérience 9

Faire une pause au Superkilen Park

Superkilen Park est un parc urbain qui s’étire sur 1 km de long dans le quartier défavorisé de Nørrebro. Ce projet est né d’un travail collectif entre architectes, artistes et paysagistes. C’est une nouvelle façon d’appréhender l’espace public  en s’inspirant de la diversité culturelle du quartier pour mêler le végétal, la couleur, les lignes, les formes et les équipements.  Une façon d’inviter au jeu et de réunir tous les publics.

Expérience 10

Opter pour le déplacement doux : le vélo

On ne pouvait clore cet article sans parler vélo. Celui ci à une grande place dans la ville et dans les modes de déplacement des danois.

C’est une bonne alternative à la marche pour découvrir la ville. Vous trouverez un peu partout des pistes cyclables et de quoi vous garer.

LE BILAN

Copenhague, capitale danoise, oscille entre tradition viking et renouveau architectural. Que l’on se promène sur les quais du Nyhavn ou sur les pentes de l’incinérateur, c’est bien la diversité de cette ville que l’on touche du doigt : tantôt proche de son passé et de ses coutumes, tantôt novatrice et précurseuse. Véritable laboratoire à ciel ouvert des enjeux futurs, elle compile en son sein les plus ambitieuses réalisations architecturales de ces dernières années.

Soucieuse des enjeux environnementaux de ce prochain siècle, elle figure parmi les bons élèves en termes de diminution des rejets de gaz à effet de serre. Déplacements doux à grand renfort de pistes cyclables, industries vertes, programmes locatifs à haut rendement énergétique sont quelques-uns des outils proposés par la ville pour lutter contre le réchauffement climatique.

Ce court séjour nous aura permis de voir qu’il existe des politiques ambitieuses en matière d’environnement et que des peuples ont bien pris possession du problème. 

Une fenêtre d’espoir…

Informations pratiques

Retrouvez les détails pratiques de notre voyage et nos conseils pour vos réservations.

N’hésitez pas à revenir vers nous pour plus d’informations.

Partir à Copenhague

Copenhague est accessible depuis Paris en deux heures. Air France, Easyjet, Vueling proposent des vols directs vers la capitale danoise. Nous avons choisi Vueling (compagnie low-cost) qui proposait les horaires de vol qui nous convenaient le mieux. N'hésiter pas à consulter un comparateur de vol pour vos réservations (lien sur l'icone).

Dormir à Copenhague

Durant ce City-trip nous avons logé au Scandic Kødbyen Hotel. Un hôtel plutôt classieux au sein d'un quartier en plein renouveau. A proximité de la gare centrale et proche à pied du centre-ville, une situation privilégier.

Se déplacer à Copenhague

Copenhague se visite très bien à pied. Mais si vous deviez choisir un autre moyen de transport, ce serait sans aucun doute le vélo. Moyen de locomotion plébiscité par les civilisations nordiques, il permet de se déplacer plus rapidement tout en profitant de l'art de vivre danois. A vos guidons !

2 réflexions sur “Copenhague”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.