Durée : 2 jours

Distance : 400 km (En véhicule depuis Clermont-Ferrand)

Budget : 159 euros

Sur une base de 2 personnes

Intérêt : Majeur

4/5


- Préambule -

Un Week-end sans projet en plein été… Quel dommage! Impossible de ne pas profiter du beau temps qui s’annonce. Ni une ni deux, on charge le matériel dans la voiture et on part direction la Haute-Loire pour découvrir un coin de l’Auvergne que nous ne connaissons pas encore. 

Etape principale de notre micro-expédition : Le Puy en Velay. Au programme : nature, château et capitale européenne des chemins de Saint-Jacques de Compostelle. 

2 jours riches en surprises, qui j’espère vous encourageront à découvrir la diversité du Velay.


Jour 1 : Sur la route du Velay

Les premiers kilomètres d’autoroute avalés depuis Clermont-Ferrand, nous arrivons déjà en Haute-Loire. Nous décidons de faire un premier arrêt rapide sur notre trajet en direction du Velay. C’est à Brioude, ville abritant la célèbre basilique Saint-Julien, plus grande église romane d’Auvergne que nous décidons de faire nos premiers clichés. Nous sommes particulièrement surpris par la qualité des peintures murales superbement conservées. Les couleurs vives amènent une chaleur à l’ensemble que l’on a pas l’habitude de retrouver dans les églises. On profitera également de la vue surélevée depuis l’office de tourisme situé juste à côté avant de repartir.

Direction la cascade de la Beaume, au sud du Puy en Velay. L’accès est très simple depuis un parking aménagé en fond de vallée. Il faut compter une demie-heure de marche pour faire l’aller-retour. Et dès la descente de la voiture, on est comme guidé par le bruissement de la rivière et on se joue à suivre les clapotis jusqu’au pied de la chute d’eau. La hauteur de la cascade est assez imposante mais c’est aussi et surtout l’unité qu’elle forme avec la falaise d’orgues basaltiques qui est impressionnante. Elle nous rappelle que nous sommes bien en Auvergne : terre des volcans éteints. 

Il existe par ailleurs un sentier de randonnée plus long au départ de Solignac sur Loire d’une dizaine de kilomètres. A vous de choisir.

PIQUE-NIQUE AU LAC DU bouchet

Après notre petite promenade à la cascade de la Beaume, nous décidons de partir pique-niquer sur les bords du lac du Bouchet. On remarque rapidement des ressemblances avec le lac Pavin et c’est normal puisqu’il est lui aussi issu d’un volcan de type Maar (cratère volcanique d’explosion rempli par un lac).

 Un ponton en bois et des zones aménagées permettent de se poser tranquillement au bord de l’eau, tout en profitant d’une vue magnifique.

Pour celles et ceux qui ne sont pas friands de déjeuner improvisé en extérieur, un restaurant vous accueille sur les bords du lac.

Arlempdes

Une fois notre pause-déjeuner terminée, nous reprenons notre chemin en direction d’un des plus beaux villages de France : Arlempdes. On est tout de suite impressionné par le château niché sur un piton volcanique surplombant le village. La petite chapelle en pierre ocre blottie au ras de l’à pic domine un méandre de la Loire. Il s’agit du premier “château de la Loire” depuis sa source.

Pour visiter le site, il suffit de récupérer la clé du château au bar/restaurant situé en contrebas. Un véritable privilège que de profiter du calme et de la sérénité de cet endroit et de le découvrir seuls comme un trésor que l’on souhaiterait conserver pour nous. Un village qui mérite donc amplement son classement au titre des plus beaux village de France.

Nous terminerons notre première journée de découverte en pays du Velay par les visites des châteaux de Saint-Vidal et de la Rochelambert.

Deux visites totalement différentes pour une découverte de deux lieux chargés d’histoire : 

– La forteresse de Saint-Vidal propose une visite théâtralisée sous forme d’un spectacle déambulatoire. Des bénévoles en costumes d’époques nous content histoire de France et légendes à travers les différentes pièces du château. Bien qu’insolite, nous regrettons le fait de ne pas avoir eu plus de renseignements concernant le château en lui même et de ne pas prendre le temps de flâner dans certaines salles. Cependant la visite est intéressante et adaptée au grand public et notamment aux enfants qui peuvent vite s’ennuyer dans des visites plus “conventionnelles”.

– Le château de la Rochelambert propose quant à lui une visite guidée par son propriétaire passionné à travers les collections d’art qu’il a acquis au fil des années. La vue extérieure du château adossé à la colline est particulièrement belle. Lieu de passage de George Sand, on ressent une véritable âme dans l’édifice et les explications avisées de notre guide nous auront convaincu.    

Nuit en tente au bord de la borne

Après une première journée bien remplie, on rejoint le camping de la Rochelambert sur les bords de la Borne. Détenu par Magali et Michel, ce camping labellisé clé verte et refuge LPO est un véritable havre de paix. On apprécie les nombreuses actions en faveur de l’environnement : tri des déchets, circuits courts, carrés potagers, rucher familial et possibilité de louer une voiture électrique pour vos excursions. Vraiment top!

Pour notre part, on profitera de la fin de journée pour se rafraichir dans la piscine du camping et méditer devant la rivière. Le bonheur rime souvent avec simplicité : un plat sur le réchaud, un lieu vraiment sympa et le plaisir d’être bien accompagné.

Nous avons planté notre tente à l’écart des locatifs sur les terrains en contrebas du camping au bord de l’eau. Attention cependant, la nuit a été fraiche, heureusement que nous avions prévu les couvertures. 

On vous recommande en tout cas vivement ce camping si vous décidez de venir en pays du Velay.


Jour 2 : La capitale du Velay

Réveil sous la pluie mais la tente a tenu bon. On remballe et on part direction Rosières afin de faire des photos du ravin de Corboeuf réputé comme étant un canyon d’argiles multicolores. On rejoint le hameau de Chastel, point haut dominant le site. Le temps n’est pas à notre avantage et l’accès n’est pas pratique (aucun belvédère pour profiter du paysage…). On arrive tout de même à trouver un spot intéressant mais pas simple tout de même. On poursuit donc rapidement notre micro-expédition en direction de Polignac. 

Quel spectacle! La forteresse juchée sur son trône volcanique domine toute la contrée environnante. C’est véritablement sur un piédestal que le site a été construit et on juge rapidement de l’impossibilité à l’époque d’attaquer le château. L’accès à l’entrée mérite lui aussi un effort tout particulier. Mais l’effort est largement récompensé par la visite du site qui permet de profiter d’un belvédère à 360°. On parcourt l’ensemble des vestiges en se renseignant grâce aux différents panneaux explicatifs. 

Une visite incontournable dans la région!

Une fois ces visites matinales terminées, direction Le Puy en Velay pour la fin de notre week-end. Au menu ce sera la découverte de La Chapelle Saint-Michel d’Aiguilhe, puis le magnifique quartier de l’Hotel Dieu/cathédrale et enfin la statue de Notre Dame de France.

Rocher SAint-Michel d'aiguilhe

Dressée sur un piton rocheux de 82 mètres, La Chapelle Saint-Michel domine la ville du Puy-en-Velay depuis le Xème siècle. A son pied, un espace muséographique vous accueille et vous présente le site d’une manière ludique et digitale. Après avoir visité virtuellement, il faut se frotter aux 268 marches afin d’atteindre le monument.

L’ouvrage particulièrement majestueux n’est accessible qu’après une montée de plusieurs minutes. Des bancs vous permettent de vous reposer durant l’ascension. Et au sommet c’est un lieu emprunt d’histoire, classé parmi les “Monuments préférés des français” qui vous dévoile ses plus beaux secrets.

On poursuit l’après-midi à découvrir les joyaux de la ville, à travers les nombreuses ruelles pavées. On fait une halte au musée de l’hôtel-Dieu. Nous visitons la cathédrale et son cloître. On découvre les collections du musée Crozatier. Il est évident que nous aurions pu passer beaucoup plus de temps dans la ville afin d’approfondir notre expédition (Camino, musée de la dentelle…). Mais qui dit micro dit peu de temps et au final on n’a pas eu l’impression de courir… 

On finit par rejoindre le sanctuaire Saint-Joseph de Bon Espoir avant de terminer la soirée attablés à la brasserie Le 912 en plein coeur de ville.  

Un evenement - PUY DE LUMIERE

L’été, la ville du Puy-en-Velay propose, à la nuit tombée, une illumination des plus beaux monuments de la ville. Une véritable déambulation est alors proposée au visiteur à travers les rues afin de découvrir les différents tableaux. 

D’une durée moyenne de 10 minutes, chaque spectacle est présenté en boucle jusqu’à minuit, ce qui permet de voir la plupart des propositions. Un moyen de découvrir la ville autrement, pour le plaisir des petits mais aussi des plus grands!

Micro-expédition prévue pour un week-end, ce mini-roadtrip en Velay allie patrimoine naturel, bâti et culturel. Les multiples visites réalisées sur le week-end montre bien tout l’attrait qu’a le territoire. Le budget nécessaire restreint permet à tout le monde de pouvoir envisager notre programme complet. 

Nous retiendrons tout particulièrement notre nuit au camping de la Rochelambert, la découverte du Puy-en Velay mais également les forteresses de Polignac et le château de La Rochelambert. Des monuments à ne pas manquer! Pour un instant fraîcheur, en période estivale, privilégiez plutôt la balade à la cascade de la Beaume ou bien sur les bords du lac du Bouchet.

Pour ceux qui souhaitent rester plus longtemps, d’autres perspectives s’offrent à vous. La vallée de l’Allier, les sommets du Mézenc, le chemin de Compostelle… De quoi envisager une semaine dans ce si beau département.

BON PLAN - PASS'CARD VELAY

Profitez d'un pass pour accéder à 4 sites : la forteresse de Polignac, le musée Crozatier, le rocher de Saint-Michel l'Aiguilhe et la statue Notre Dame de France. Et tout cela au prix avantageux de 12,5 euros par personne.

La note

2 réflexions sur “Pays du Velay”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.